Laurent se fait des cheveux blancs

Interrogé après la reprise de Bordeaux vendredi, Laurent Blanc, l’entraîneur des Girondins, était visiblement inquiet. Le départ de Souleymane Diawara à l’OM, entre autres, donne du souci au technicien des Champions de France en titre. « Bien sûr qu’on voulait le garder, mais on ne pouvait pas, on n’en avait pas les moyens, a avoué Le Président. Quand je vous dis depuis deux ans que Marseille et Lyon sont plus puissants que Bordeaux, on en a la preuve. Le club ne peut pas se mettre en danger, ça, je le comprends très bien mais il faut savoir dans quelle catégorie on peut boxer. » Irrité par la perte du défenseur central, Blanc a précisé prendre le temps de la réflexion pour trouver le joueur apte à pallier le départ du Sénégalais. «Permettez-moi de réfléchir un petit peu. J’avais prévu de prendre un défenseur central, mais avec Souleymane Diawara dans l’effectif, donc là ça pose un problème, un gros problème. On va se remettre au travail et on va trouver un joueur sportivement intéressant qui nous amène une valeur ajoutée à ce que l’on a déjà dans l’effectif. »