Bastos cause du tort à Lille…

C’est ce qu’on appelle le revers de la médaille. Après avoir encaissé 18 millions d’euros lors de la vente de Michel Bastos à Lyon, le LOSC s’apprêtait à conclure l’arrivée de l’attaquant du Mans Gervinho pour environ 5 millions d’euros…avant que le MUC 72 revoit subitement ses exigences à la hausse, réclamant alors 10 millions, bonus compris, pour son international ivoirien. C’est certain, la juteuse vente du Brésilien à l’OL ne peut pas être tout à fait étrangère à cette gourmandise subite des dirigeants sarthois.