Gignac laisse le 11 et prend le 10

André-Pierre Gignac ne doit pas être superstitieux. Après avoir inscrit 24 buts en Ligue 1 et fini meilleur buteur du Championnat avec le numéro 11 dans le dos, l’attaquant de Toulouse a décidé de changer et de s’emparer du 10, libre depuis le départ de Bryan Bergougnoux. Aura-t-il la même réussite avec ce nouveau numéro, tellement symbolique dans l’histoire du football  ?