Grax reconnaît la supériorité de Bordeaux

Après la défaite concédée devant Bordeaux lors du Trophée des champions (0-2), Sébastien Grax, l’attaquant de Guingamp, a reconnu la supériorité des Girondins. Mais le joueur prêté par Saint-Etienne à l’En Avant a aussi pointé du doigt la pelouse synthétique du Stade Olympique de Montréal (Canada). «Bordeaux était plus fort que nous avec des joueurs de qualité. La surface synthétique change tout: la technique, les appuis. On n’est pas habitué à jouer sur ce genre de terrain. Il faut que Frédéric Thiriez fasse un match sur cette surface pour qu’il voit les douleurs qu’il aura après le match», a affirmé Grax après la rencontre.