L’Inter Milan plus réaliste que Monaco

L’Inter Milan, avec sa nouvelle recrue Samuel Eto’o, a remporté le trophée Pirelli, jeudi soir au Stade Louis-II, face à l’AS Monaco (1-0). Volontaire et en jambes, la formation de Guy Lacombe a cruellement manqué de réalisme face aux champions d’Italie en titre. Grâce à Diego Milito (56e), les Nerazzurri ont pris l’avantage peu avant l’heure de jeu pour ne plus le lâcher. Une leçon de réalisme à l’italienne.