Mutu doit bien 17 millions à Chelsea

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté vendredi l’appel d’Adrian Mutu contre la décision de la Chambre de résolution des litiges (CRL) de la FIFA , condamnant l’international roumain à verser un peu plus de 17 millions d’euros à Chelsea, son ancien club, à titre d’indemnité pour rupture de contrat. Le 7 mai 2008, la CRL de la FIFA avait jugé que Mutu devait cette somme aux Blues pour « rupture de contrat » après son contrôle positif à la cocaïne en 2004 qui avait valu au joueur un licenciement par le club anglais et une suspension de sept mois.