Bleus : Rami-Mexès, la mayonnaise prend

L’association Adil Rami – Philippe Mexès, mise en place en Norvège, va être de nouveau à l’ouvrage vendredi contre la Biélorussie. Pas au point lors du match amical à Oslo, la charnière centrale des Bleus a désormais davantage de repères et d’automatismes pour entamer les éliminatoires à l’Euro 2012. « On a eu plus de temps pour discuter, se dire ce qui va, ce qui ne va pas, a expliqué Rami mercredi à Clairefontaine. Le coach (Laurent Blanc) aussi nous a repris plusieurs fois. Enfin, il nous a donné quelques conseils. On a fait aussi de la vidéo. Pour ma part, ça m’a fait du bien. Nous sommes assez complémentaires et ça commence à venir aussi sur le terrain. Sur le terrain, il faut du temps mais je m’entends bien avec lui. Humainement, il est assez extraordinaire aussi. Quand il doit gueuler, il le fait. Il a du vécu et j’essaie d’apprendre avec lui. En dehors du poste, Philippe est celui avec lequel le feeling passe le mieux. C’est rassurant. »

Pariez avec nous sur le match France – Biélorussie et empochez 250 euros en suivant le bon plan de la rédaction.