C3, Séville – PSG : le PSG commence bien

Secoués en début de match, les parisiens ont su patienter pour finir plus fort avant de confirmer tout cela en deuxième mi-temps et finalement s’imposer 1-0 grâce à un but de Nene.
 
Premier déplacement délicat pour le Paris Saint Germain en Ligue Europa. En effet, le FC Seville, désigné comme le favori du groupe et de cette compétition, restait sur deux matchs sans défaite en championnat. Les parisiens quant à eux se déplacaient en Espagne avec une confiance retrouvée suite à leur large succès acquis la semaine dernière face au promu Arles-Avignon

 Les parisiens débutent le match par un 4-2-3-1 avec Erding seul en pointe. Cependant, le début de match est à l’avantage des espagnols qui monopolisent le ballon en ne laissant que quelques miettes aux visiteurs du soir. Les sévillans jouent sur la vitesse de leurs attaquants et, suite à un corner, Capel met pour la première fois du match Edel en action. Les parisiens peinent à construire leur jeu à cause de la grosse pression défensive des locaux qui ne cessent de mettre Tiéné et Edel à contribution. C’est ensuite au tour de Dabo, l’ex-stéphanois, de frapper. Cette dernière est captée en deux temps par le portier parisien. (12e).

Dominés, les hommes d’Antoine Kombouaré subissent et n’arrivent pas à trouver Luyindula, bien pris par Zokora. Toutefois, ils parviennent à se créer leur première occasion du match sur une frappe de Chantôme, au dessus.
Les espagnols réagissent immédiatement. Carlos prend l’intervalle mais ne peut trouver la lucarne (17e) avant que Luis Fabiano ne profite de son physique pour effacer Armand. Sa reprise de volée sera captée par Edel. (20e).

Enfin entrés dans le match, les parisiens commencent à se montrer dangereux notamment grâce à un gros travail de Nene, au départ de chaque action. Malheureusement pour eux, Chantôme manque le cadre alors qu’il était seul au second poteau. (26e) C’est ensuite à Erding de se mettre en avant. En excellente position, il croise trop sa frappe du droit. (32e) Il en est de même dix minutes plus tard, mais sa tentative est repoussée par la sortie du portier adverse. On sent clairement que le Paris St Germain, bien en place, a passé la vitesse supérieure et que la tendance est en train de s’inverser.

 A la reprise, les parisiens ont à cœur de faire fructifier leurs nombreuses occasions entrevues en première période. Mais les sévillans, devant leur public, ne l’entendent pas de cette oreille et se montrent tout de suite dangereux par l’intermédiaire de Kanouté, tout juste entré en jeu. Jesus Navas enchaîne et donne le ton à l’équipe andalouse qui a fait reculer l’équipe parisienne depuis la reprise. Les hommes de Kombouaré réagissent timidement par Erding mais sa frappe trop croisée n’inquiète pas Palop. C’est alors que sur un contre rapide, Luyindula décale Nene. Ce dernier, lobe Palop et ouvre la marque libérant ainsi le clan parisien. (76e) Les sévillans, sonnés, subissent une lourde baisse de régime.

Les coéquipiers de Hoarau, quant à eux, déroulent et malgré quelques frayeurs en fin de match s’imposent sur la plus petite marge et confirment ainsi leur bonne première mi-temps. De quoi aborder sereinement le match de ce week-end face à Rennes !