Ghana : Desailly est gourmand

La Fédération ghanéenne envisage de confier le poste de sélectionneur à Marcel Desailly mais pas à n’importe quel prix. Selon les médias locaux, l’ancien international français, candidat déclaré à la succession de Milovan Rajevac, serait excessivement gourmand sur le plan financier. Desailly réclamerait en effet pas moins de 110 000 euros par mois pour ses assistants et lui. Une somme qui pourrait faire reculer la Fédération ghanéenne.