Sedan : Damien Tiberi : Pourvu que ça dure

Depuis plusieurs saisons, le CS Sedan Ardennes (Ligue 2) avait pris la mauvaise habitude de très mal débuter le championnat. Cette année, il semblerait que la donne se soit inversée puisque l’équipe de Sedan est actuellement deuxième (14 pts et meilleure attaque) à 2 points du leader Tours. A l’aube de la huitième journée où les sangliers se rendront à Nîmes, le défenseur sedanais Damien Tiberi nous a fait l’honneur de répondre à nos questions.

Damien Tiberi, connaissant l’habitude de Sedan à faire de mauvais départs, comment jugez vous votre début de saison?

Damien Tiberi : C’est vrai que, pour le moment, le début de saison est bon. On ne se prend pas la tête et on joue match après match. On savoure mais on sait aussi que la saison est longue et que ce n’est que le début.

Vous jugez-vous comme prétendant à la montée ?

D.T : « Pour l’instant non. Ce n’est que le début de la saison, on fera un premier bilan à la trêve. On se doit de continuer à travailler et surtout, de rester humble.

Qu’est ce qui à changé par rapport aux autres années ? Il y a-t-il eu un déclic ?

D.T : Cette année, le staff a décidé de faire une nouvelle préparation « amoindrie ». Nous avons fait moins de physique mais on a augmenté la vivacité et le nombre de matchs amicaux.

Comment voyez vous le déplacement à Nîmes ?

D.T : Même s’ils ont du jouer un gros match en coupe de la Ligue (ndlr : les nîmois se sont inclinés mardi soir aux tirs au but face à Valenciennes, 5-4), on sait que ce sera un match particulièrement difficile car les stades du sud ne sont jamais faciles à prendre d’autant plus que les Nîmois sont invaincus à domicile. On va là-bas avec beaucoup d’ambitions et on va essayer de répondre présent.

Sur un plan personnel, comment jugez-vous votre début de saison ? (7 matchs, 630 min, 1 but)

D.T : Pour l’instant tout va bien, pourvu que ça dure! J’essaye de me mettre au diapason de l’ équipe et d’apprendre un maximum à chaque entraînement comme c’est un nouveau poste pour moi. Mais je le répète, il faut continuer à travailler et rester humble.

A noter que dans les autres matchs, le leader Tours se rendra à Vannes tandis que Nantes recevra Grenoble et Metz, le Stade de Reims. Les Boulonnais se déplaceront quant à eux à Evian lundi soir en clôture de la huitième journée.