1.200€ d’amende pour chaque tweet

L’usage des nouvelles technologies par les footballeur peut être problématique. Exemple avec Ryan Babel. Pour éviter ces polémiques, l’entraîneur de Portsmouth a trouvé la solution. Steve Cotterill a interdit l’utilisation de Twitter et Facebook de manière claire et précise. « Je leur ai dit qu’ils ne devraient rien écrire sur Facebook ou Twitter à propos de ce qui se passe au club. S’ils le font, ils savent qu’ils devront payer 1.200€ par mot. Ce qui est publié sur ces sites est un tas de saleté. S’ils passaient moins de temps devant un ordinateur et plus sur le terrain, nous serions une meilleure équipe ».