ANG, 31e j: Man.City-Sunderland du dimanche 3/04 à 17h

La trêve internationale aura permis à Manchester City de digérer la défaite concédée à Stamford Bridge face à Chelsea (2-0), lors de la précédente journée. Les Citizens, qui ont perdu une place au classement, doivent au minimum assurer leur 4ème position, synonyme de tour préliminaire de la Ligue des Champions. Pour l’instant, les hommes de Roberto Mancini, possèdent 4 points d’avance sur Tottenham et sont également qualifiés en FA Cup après avoir obtenu une victoire dans la douleur face Reading (1-0, but de Micah Richards), club pensionnaire de la League Championship.

Manchester City ne semble toujours pas avoir trouvé la bonne carburation cette saison et manque souvent de régularité. Éliminé de l’Europa League à la surprise générale face au Dinamo Kiev (2-0/0-1), Manchester City doit redorer son blason et réaliser une fin de saison à la hauteur des investissements financiers réalisés.

Actuellement, le visage affiché par Sunderland n’a plus rien en commun avec l’équipe qui fut la révélation de la première partie de saison. Les supporters qui pensaient voir leur club fétiche participer à la coupe d’Europe l’an prochain ont dû se raviser. Redescendus à la 9ème place, les Black Cats n’ont que 6 longueurs d’avance sur la zone de relégation. Cette chute libre s’explique par des résultats catastrophiques. Lors des 6 dernières journées de Premier League, l’équipe totalise 5 défaites (Chelsea, Stoke City, Tottenham, Everton, Liverpool) et 1 match nul sur la pelouse d’Arsenal (0-0). Ce bon résultat arraché lors du dernier déplacement du côté de l’Emirates Stadium, redonnera peut-être de la confiance à la formation de Steve Bruce, classé 9ème équipe à l’extérieur.

Lors du match aller, Sunderland avait eu la chance de s’imposer sur le plus petit des scores grâce à  un penalty marqué à la 90e minute par l’international anglais Daren Bent, parti maintenant à Aston Villa. Animé certainement par un esprit de revanche, Manchester City aura à cœur de remporter cette opposition avec un cote à 1,45 en faveur des coéquipiers de Carlos Tevez (18 buts).